Un Google Home rendra-t-il votre maison plus sûre ou plus dangereuse ?

Il n’est pas compliqué d’expliquer qu’une serrure de sécurité homologuée est plus sûre pour éloigner les cambrioleurs que de verrouiller une porte avec un trombone plié. Avec les nombreux services numériques que l’on trouve dans une maison intelligente, c’est plus difficile à déterminer. Un cambrioleur sera-t-il dissuadé par une enceinte intelligente capable de lire les prévisions météorologiques ? Et comment la domotique rend-elle réellement la maison plus sûre ? Sur cette page, nous essayons de trouver les réponses à ces questions. Crier “Hey Google” est-il suffisant ou faut-il creuser davantage ?

Qu’est-ce que Google Home ?

Google Home est essentiellement un haut-parleur qui peut lire toutes vos musiques préférées. Et surtout la musique en streaming à partir de services comme Google Play Music, YouTube Music, Spotify Premium et d’autres services musicaux. Vous pouvez coupler l’enceinte avec différents appareils, notamment un smartphone ou un téléviseur avec la fonctionnalité Chromecast.

Mais Google Home est avant tout un assistant vocal, une enceinte dotée d’un microphone intégré qui comprend vos commandes vocales et prend ensuite des mesures. Pensez aux recherches Google que vous dites au lieu de les taper. L’algorithme de recherche reconnaît de mieux en mieux le langage et la syntaxe naturels, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de parler de manière non naturelle à votre interlocuteur. Le fonctionnement mains libres fait du Home un complément pratique à une maison intelligente.

C’est là que réside le nœud de l’histoire : Google Home fait partie de la domotique. Sans périphériques ni accessoires, il s’agit simplement d’un beau haut-parleur qui vous écoute. Pouvez-vous utiliser des produits et services supplémentaires pour rendre votre maison plus sûre avec Google Home ?

Comment une maison intelligente rend-elle votre maison plus sûre ?

Google Home est une enceinte dotée d’un assistant vocal, ce qui en soi n’est pas si spécial. Cela devient plus intéressant lorsque vous savez qu’il est possible d’appeler un service d’urgence, la police ou votre famille en cas d’urgence. Vous pouvez également allumer les lumières de votre maison dès que le système d’alarme enregistre un mouvement suspect. Google Home fonctionne essentiellement comme suit :

Étant donné que Google ne fonctionne pas avec toutes les marques et tous les modèles d’appareils domestiques intelligents disponibles sur le marché, vous devrez parfois faire appel à un “traducteur”. If This Then That (IFTTT) en est un bon exemple. Ce protocole vous permet d’enchaîner différentes fonctions, même si elles ne fonctionnent pas toutes par défaut avec un appareil spécifique. Pensez aux enceintes Sonos qui fonctionnent par défaut avec Amazon Alexa, ou aux produits Apple qui restent souvent dans leur propre “jardin clos”.

Voici quelques exemples de sécurité “intelligente” :

Une caméra IP Somfy dont les images peuvent également être visionnées à l’extérieur de la maison.

Un système d’alarme qui déclenche une alarme via le ou les haut-parleurs de Google Home en cas de danger.

Des détecteurs de fumée qui allument des lumières rouges lorsqu’ils sont signalés.

Une serrure que vous pouvez fermer par la voix (mais délibérément pas toujours ouvrir par la voix).

Des portes de garage qui s’ouvrent lorsque vous êtes à proximité, et se ferment lorsque vous sortez de l’abri pour voitures.

Des services domotiques qui déclenchent une alarme lorsque quelque chose ne va pas chez les résidents, ce qui peut offrir une sécurité supplémentaire, notamment pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

Les risques de la domotique

Vivre dans une maison intelligente peut apporter beaucoup de confort supplémentaire et accroître la sécurité, mais ce n’est pas encore parfait. Voici quelques-uns des risques de la domotique :

Déverrouiller une serrure avec votre smartphone est merveilleux, à condition que votre appareil soit correctement sécurisé. Si vous vous retrouvez avec une batterie à plat à la porte, vous avez également un problème.

Tous les appareils intelligents ne disposent pas d’une fonctionnalité de secours en cas de coupure de courant. Vérifiez ce qui fonctionnera ou non en cas de panne de courant ou de perte de wifi.

Parfois, tout cela peut être un peu trop automatique. Soyez conscient du fonctionnement des appareils et des services intelligents, et choisissez des marques et des produits fiables que vous comprenez.

Enfin, Google est une entreprise qui gagne de l’argent avec vos informations. Même si ces données ne seront pas directement utilisées pour voler les informations de votre carte de crédit, dans une maison intelligente, vous devez partager une partie de votre identité (numérique) avec d’autres parties.

Google rend-il votre maison plus sûre ou non ?

Verrouiller la porte n’est pas sûr si vous laissez la clé dans la serrure. C’est la façon dont vous utilisez un objet ou une technologie qui détermine son efficacité. En tant qu’enceinte intelligente, Google Home n’est pas très impressionnant, mais lorsqu’il est associé à la domotique, beaucoup de choses sont possibles. En associant l’enceinte Home à un pont et à des accessoires intelligents, l’assistant vocal intelligent peut certainement contribuer à une maison plus sûre.

De plus en plus d’agents immobiliers ont des connaissances sur les solutions de maisons intelligentes. Si vous êtes sur le point d’acheter une maison, demandez à votre agent immobilier s’il a de l’expérience avec cette nouvelle technologie.