Les règles de sécurité incendie dans les ERP

Publié le : 12 juin 20183 mins de lecture

Le règlement ERP s’impose au cours de sa construction et son exploitation. Son ouverture est alors soumise à des obligations en matière de sécurité incendie dans les ERP, qui s’organise autour de cinq points principaux. Pour de plus amples informations sur ces deux sujets en haut, lisez cet article !

Les règles principales à considérer pour le cas d’un ERP

En sécurité incendie dans les ERP, il faut d’abord considérer l’implantation du bâtiment, cela concerne en particulier les manières permettant aux engins des secouristes de desservir la localité là où l’établissement a été construit. Ensuite, l’aspect sujet à la construction proprement dite. L’on peut prendre comme exemple, la résistance au feu des structures, l’isolement des endroits classés comme à risque potentiel comme les locaux techniques, locaux de stockages de produits inflammables… Cela dit, le point qui suit est relatif aux dégagements tant en nombre qu’en dimension sans oublier leur répartition. Dans le domaine du règlement ERP, les installations techniques concernent les installations électriques, les éclairages, les appareils de désenfumage… sans oublier les dispositifs de secours tels que les extincteurs, les équipements d’alarme et d’alerte… De plus, le règlement ERP dépend du type de bâtiment, du nombre des personnes ou encore de l’activité proposée, il parle aussi de l’hébergement nocturne ou local de sommeil.

Les dispositifs d’alarme et le plan d’évacuation dans les ERP

La sécurité incendie dans les ERP exige l’installation des équipements de secours et d’alarme pour lutter contre l’incendie, et ce, de façon appropriée en tenant compte des caractéristiques de l’établissement (dimension, éventuels risques…), par exemple, un extincteur doit être installé à chaque 200 ou 300 m2. Sachez que cela concerne tous les ERP. Le plan d’évacuation des locaux et les consignes de sécurité associés sont obligatoirement affichés dans chaque niveau desservi par un escalier. Ils doivent être affichés dans une salle, pouvant contenir un nombre de personnes égal ou supérieur à 5, dans les vestiaires ou dans les salles de repos du personnel. En fait, il doit mentionner les issues d’évacuation menant vers l’’extérieur, les lieux de l’emplacement des équipements comme les extincteurs et trappes de désenfumage. Pour remarque, les locaux professionnels sont insoumis à l’obligation d’être équipés d’un DAAF, à l’exception, s’ils sont servis en même temps de locaux d’habitation.

Concernant les catégories d’ERP, elles se déterminent en fonction de la capacité d’accueil du bâtiment, le nombre des salariés inclus, sauf pour la 5 e catégorie.

Plan du site